Des histoires inspirantes

Des bénévoles, des donateurs et des partenaires de l’Association du cancer de l’Est du Québec sont réunis autour des personnes touchées par le cancer en une longue et solide chaîne de solidarité. Laissez-vous inspirer par leurs touchants témoignages!

Vous aimeriez que votre histoire puisse elle aussi aider d’autres personnes à garder espoir ou à poser un geste concret pour soutenir la cause? Communiquez avec notre service des communications où vous pourriez trouver du soutien pour mener à bien votre démarche.

Aucun résultats

Sylvie Aspirault

« L’Hôtellerie Omer-Brazeau est importante parce qu’elle est accessible. Si un jour la vie vous amène, vous ou l’un de vos proches, à loger à la chambre 314, j’aimerais que vous sentiez que la famille Aspirault est avec vous. »

Lire la suite

Céline Bélisle

Saint-Omer

« J'ai reçu la trousse réconfort et j'ai beaucoup apprécié le contenu tout comme le contenant.  »

Lire la suite

Hélène D’Amour

Sept-Îles

« Si j’ai choisi de réaliser mon bénévolat auprès du service d’entraide et d’accompagnement Perce-Neige Sept-Îles, c’est que j’ai moi-même affronté le cancer. »

Lire la suite

Richard Rioux

Rimouski

« J’ai réalisé que certains de mes besoins fondamentaux, comme l’engagement, l’accomplissement de soi, l’appartenance à un groupe, ne prendraient jamais de retraite »

Lire la suite

Marlène Truchon

Matane

« Je ne me suis jamais sentie autant à la bonne place qu’avec ce bénévolat. »

Lire la suite

Dr Georges Levesque

Rimouski

« L’Hôtellerie Omer-Brazeau, c’est un milieu de vie communautaire où les gens, ensemble, parviennent à trouver le positif au fond d’eux-mêmes pour être capables de vivre avec le cancer. »

Lire la suite

Christina Brazeau

Rimouski

« Si l’Hôtellerie Omer-Brazeau n’existait pas, il n’y aurait pas à Rimouski un centre oncologique comme celui qu’on a maintenant ni autant de spécialistes. »

Lire la suite

Annie Thivierge et Martin Desrosiers

Caisse Desjardins de Rimouski

« La Caisse Desjardins de Rimouski se cherchait un projet mobilisant, un projet rassembleur.  »

Lire la suite

Martin Ross et Mario Fournier

Rimouski

« Moi, ce que je voulais, c’était simplement faire une petite part, un petit clin d’œil pour aider l’Association du cancer de l’Est du Québec à continuer d’offrir ses services. »

Lire la suite

Jean-Marie Soucy et Bruno Paradis

Price

« Pour moi, il y a deux objectifs : c’est non seulement de contribuer à la cause, mais c’est aussi d’être un leader dans sa communauté.  »

Lire la suite

Valérie Morais et Valérie Dionne

Sept-Îles

« Je fais le Défi Têtes à prix et j’ai une raison concrète, devant moi, de le faire. »

Lire la suite

Chantal Doucet et Monique Arguin

Amqui

« Je relève le Défi Têtes à prix pour une 3e fois. C’est une cause qui me tient vraiment à cœur.  »

Lire la suite

École secondaire Vallée-des-Lacs

Saint-Michel-du-Squatec

« Dans le but de rendre plus intéressant le cours d’histoire Éducation à la citoyenneté en 2e secondaire, il fallait développer l’humanisme. »

Lire la suite

Geneviève Côté

Mont-Joli

« J’ai relevé la Défi deux fois. La première fois, j’étais enceinte de 8 mois. »

Lire la suite

Chantal Richard et Emma Corneau

Amqui

« C’est pour rendre hommage à mes deux parents que je relève le Défi Têtes à prix. »

Lire la suite

La famille Desrosiers

Ken Desrosiers
Papa de Sarah-Ève, Jean-Félix et Mariane
Rimouski

« C’est notre grande fille qui est arrivée un soir, au souper, et qui a dit “Papa, je veux faire le Défi Têtes à prix”  »

Lire la suite

Dave Dumas

Enseignant à Saint-Michel-du-Squatec

« La solidarité et l’entraide font partie des valeurs fondamentales de notre société. Chaque jour, je me donne la mission d’accompagner mes élèves dans l’apprentissage de ces valeurs humanistes. Ils ont besoin de soutien, de modèles. Vous êtes-vous déjà demandé comment vous pourriez vous aussi les influencer?   »

Lire la suite

Mathieu Guimond

Rimouski

« Participer au Défi Vélo Plein Air fait ressortir le meilleur des gens, leur capacité à se dépasser par solidarité pour les autres, de s’allier pour aider ceux qui ont des besoins à combler. »

Lire la suite

Johanne Gagnon

Rimouski

« Souvent, quand on vit le deuil d’une personne près de nous, on n’a pas de mots pour expliquer notre souffrance. La force du groupe, c’est qu’on se reconnaît dans les mots, dans les témoignages des autres participants. Les rencontres font beaucoup de bien pendant qu’on y participe, mais également après.  »

Lire la suite

Andrée Bhérer

Campagne postale de souscription 2018 –
Région Côte-Nord

« Des anges m’ont portée. C’est comme cela que je vois, avec le recul, la façon dont se sont déroulées chacune des étapes que j’ai traversées avec le cancer.  »

Lire la suite

Suzanne Dupuis

Rivière-au-Renard

« La maladie ne m’a pas téléphoné avant d’entrer dans ma vie le 17 octobre 2016. Elle s’est imposée à moi et à ma famille sans crier gare. Et c’est Nancy, l’intervenante que j’ai rencontrée à l’Hôtellerie Omer-Brazeau, qui m’a tendu la main et m’a sorti de cet immense trou dans lequel je m’enfonçais.  »

Lire la suite

Pierre Morel

Matane

« Vous voulez savoir ce qui m’a fait le plus de bien durant mon séjour à l’Hôtellerie Omer-Brazeau? C’est d’avoir pu me retrouver face à moi-même sans possibilité de fuir la réalité. J’ai pu y construire mon espace psychologique à moi.  »

Lire la suite

Roxanne Larivière

Chandler

« À l’Hôtellerie, je me sens au meilleur endroit au monde dans les circonstances. Ce réseau de soutien est ce qui permet à la personne malade de continuer d’avancer. L’Association du cancer de l’Est du Québec est à mes yeux une ressource indispensable. »

Lire la suite

Diane Fraser

Rivière-de-Loup

« J’ai logé à l’Hôtellerie Omer-Brazeau durant deux semaines pour la radiothérapie. La première journée, j’étais pensive, mais après mon attitude n’était plus la même! J’ai noué des amitiés. »

Lire la suite

Pierre Bourgeois

Sept-Îles

« Les personnes hébergées s’entraident concrètement! Je suis allé chercher le dîner d’une personne à mobilité réduite qui était seule, j’ai guidé quelqu’un jusqu’en radiothérapie pour son premier traitement. Des gestes de solidarité comme ceux-là, il s’en pose tous les jours à l’Hôtellerie.  »

Lire la suite

Carole Gallant

Saint-Alexis-de-Matapédia

« Avec le support de l’Association du cancer de l’Est du Québec, pendant ma radiothérapie, j’ai reçu à l’Hôtellerie des massages spécifiquement adaptés à ma condition.  »

Lire la suite